skip to main content

Approche multi-échelle pour prédire la durée de vie des barrières thermiques déposées par EB-PVD

Frachon, Julien ; Busso, Esteban ; Maurel, Vincent (1974-....) ; ENSMP MAT Centre des matériaux Evry, Essonne ; École nationale supérieure des mines Paris

S.l. : s.n., 2009

Voir les exemplaires  et autres localisations

  • Titre:
    Approche multi-échelle pour prédire la durée de vie des barrières thermiques déposées par EB-PVD
  • Auteur: Frachon, Julien
  • Autre(s) auteur(s): Busso, Esteban;
    Maurel, Vincent (1974-....);
    ENSMP MAT Centre des matériaux Evry, Essonne;
    École nationale supérieure des mines Paris
  • Sujets: Endommagement, Mécanique de l' (milieux continus) -- Thèses et écrits académiques;
    Alliages -- Thèses et écrits académiques
  • Description: Thèse de doctorat
    Le développement d'une nouvelle génération de revêtements thermiques réalisée par voie physique EB-PVD (electron beam-physical vapour deposition) permet d'augmenter la température en service tout en protégeant les aubes monocristallines. Ces systèmes barrières thermiques comprennent une couche isolante composée de zircone stabilisé à l'yttrium déposée sur une sous-couche intermédiaire (NiCoCrAlY) protégeant de l'oxydation le superalliage. A ces températures, l'oxygène oxyde la sous-couche formant ainsi une fine couche d'alumine à l'interface avec la zircone. Des microfissures et des porosités germent dans cette zone critique sous contrainte, diminuant la résistance à l'écaillage des barrières thermiques et entrainant la ruine du système lorsque l'énergie élastique stockée est suffisante. Si de nombreuses approches numériques existent pour prédire les champs de contraintes proches de l'oxyde, aucune ne fait pour l'instant le lien entre les phénomènes microscopiques (contrainte et endommagement interfacial) et les phénomènes macroscopiques (adhésion des interfaces/énergie stockée). L'objectif est de développé un modèle de durée de vie des barrières thermiques en prenant en compte (i) la relation entre les mécanismes d'endommagement interfacial et la diminution de la résistance à l'écaillage et (ii) l'évolution des propriétés mécaniques des différent composants du système, soumis à des chargements très sévères. L'approche proposés a aussi pour but d'être générique et donc adaptable à d'autres types de barrières thermiques. La mise en place d'un modèle de durée de vie des barrières thermiques nécessite la connaissance des propriétés thermo-mécaniques et de la morphologie de chacun des composants du système. L'analyse d'images, obtenues par microscopie électronique, a permis d'étudier l'évolution en fonction du temps et de la température de la microstructure colonnaire de la céramique, la composition chimique de la sous-couche et de la morphologie de l'oxyde. Basé sur ces observations expérimentales, un modèle incluant (i) la croissance de l'oxyde, (ii) L'expansion volumique associée à l'oxydation de la sous-couche et (iii) la morphologie réelle de l'oxyde a été établi. Cette approche a été implémentée dans un code élément finis afin de prédire les champs de contraintes et les relier ces résultats à la modélisation de la germination et de la croissance de porosités et de microfissures proche de l'oxyde. Combiné à l'évolution de la morphologie du système barrière thermiques (frittage de la céramique, croissance de l'oxyde), ce modèle permet de prendre en compte les paramètres influençant la durée de vie des barrières thermiques. Une étude paramétrique a été réalisé dans le but d'étudier l'influence de paramètres caractérisant le comportement mécanique et la morphologie des composants ainsi que le chargement thermique, et ce afin d'améliorer la compréhension et donc la modélisation des barrières thermiques. En reliant l'évolution de la résistance à l'écaillage de l'oxyde, liée à l'endommagement interfacial local, et celle de l'énergie élastique stockée, liée au forte contrainte dans le plan générées lors du refroidissement, il est possible de prédire la durée de vie des barrières thermiques. Cette approche couplant travaux expériementaux et numériques est parfaitement adapté au durée de vie des barrières thermiques utilisées sur les turbine terrestres (40,000h).
    Thermal barrier coatings (TBCs) are used to protect hot components from combustion gases in gas turbines. One of the most widely used TBC systems is that applied by an electron beam-physical vapour deposition (EB-PVD) onto a Ni-base intermediate or bond coat. The resulting top zirconia based thermal insulator exhibits a characteristic columnar morphology. During service, the combination of severe thermal loads and high temperatures leads to the selective oxidation of the intermediate metallic coating, to TBC degradation and, eventually, to the development of microcracks. This may, in turn, be followed by spalling of the top coating, which constitutes the life limiting event for the component. Different approaches have been proposed to predict these phenomena, generally based on macroscopic TBC stresses as the driving force for TBC failure or on fracture mechanics approaches to predict interfacial or cohesive failure. However, no previous work integrates local interface damage and macroscopic stresses or stored strain energy in the prediction of TBC spallation. The objective of this thesis is to develop a multi-scale life predictive approach for TBC life which accounts for the evolution of local interface damage, and its effect on the fracture resistance relevant to the dominant failure mode, such as oxide interface spallation. Even though the study focuses on an EB-PVD TBC system, the proposed approach is generic and can be adapted to other types of TBCs. The lifetime assessment and the modelling of TBCs require an understanding of individual material properties and interface morphologies, and their in-service evolution. In this thesis, the evolution of each TBCs constituent microstructure has been investigated using scanning electron micrograph, energy-dispersive spectroscopy techniques and imageprocessing analyses. Based on the understanding gained from the experimental study, a multi-scale and multi-physics approach is proposed which incorporates (i) the kinetics of oxide growth, (ii) the growth strains associated with bond coat oxidation, (iii) realistic (2D and 3D) oxide morphologies, and (iv) the morphological evolution of the oxide and top coat. The approach has been implemented into the finite element method and used to predict the local stress and strain fields driving the evolution of observed interfacial local damage (i.e. porosities, microcracks) through a local continuous damage variable. Through this numerical approach, it is also possible to take into account the time-evolution of the TBCs morphology (sintering of columnar top coat layer, oxide thickness and roughness), and microcracking under both constant and cyclic temperature histories. The proposed approach relies on the value of the interface fracture resistance, linked to the current level of interface damage, and on the global stored elastic strain energy to account for the evolution towards a critical state. The latter is assumed to be attained when the stored energy reaches the realevant fracture resistance. The time evolutions of the stored energies and the fracture resistance are inferred from simulations results and TBC life data. The approach can be easily adapted to predict TBC lifetime for long in-service conditions.
  • Éditeur: S.l. : s.n.
  • Date de publication: 2009
  • Format: 1 vol. (146 p.) ; 30 cm
  • Langue: Anglais
  • Source: Mines ParisTech (catalogue)

Recherche dans les bases de données distantes en cours. Merci de patienter.

  • Recherche
  • dansscope:(33PSL-CNSAD),scope:(33PSL-EHESS),scope:(33PSL-PSL_OMEKA),scope:(33PSL-MINES),scope:(33PSL-EFEO),scope:(33PSL-CNSMDP),scope:(33PSL-CHIMIE),scope:(33PSL),scope:("DAU"),scope:(33PSL-CDF),scope:(33PSL-ENS),scope:("33PSL-OBSERV"),scope:("33PSL-ESPCI"),scope:(33PSL-CURIE),scope:(33PSL-ENSBA),scope:("33PSL-ENC"),scope:(33PSL-PSL_STAR),scope:(33PSL-PSL_SFX),scope:("33PSL-EPHE"),scope:(33PSL-ENSAD),primo_central_multiple_fe
  • Afficher ce qui a déjà été récupéré