skip to main content

Comportement et méthodes de dimensionnement des câbles d'ancrage utilisés dans les mines souterraines

Thibodeau, Denis ; Merrien-Soukatchoff, Véronique (1961-....) ; Chambon, Claude (19..-....) ; Institut national polytechnique de Lorraine ; Laboratoire de mécanique des terrains Nancy

S.l. : s.n., 1994

Voir les exemplaires  et autres localisations

  • Titre:
    Comportement et méthodes de dimensionnement des câbles d'ancrage utilisés dans les mines souterraines
  • Auteur: Thibodeau, Denis
  • Autre(s) auteur(s): Merrien-Soukatchoff, Véronique (1961-....) ;
    Chambon, Claude (19..-....) ;
    Institut national polytechnique de Lorraine ;
    Laboratoire de mécanique des terrains Nancy
  • Sujets: Câbles -- Thèses et écrits académiques ;
    Mines (sites d'extraction) -- Thèses et écrits académiques ;
    Ancrage (construction) -- Thèses et écrits académiques ;
    Dimensionnement (ingénierie) -- Thèses et écrits académiques
  • Description: Thèse de doctorat
    Le travail décrit dans cette thèse à pour principal objectif de trouver, d'améliorer ou de modifier les outils disponibles à l'ingénieur minier afin de choisir une densité de câble d'ancrage optimale. Pour ce faire le travail a consisté, en première approche, à réviser les méthodes actuellement utilisées soit les méthodes analytiques, empiriques et numériques. En comparant les résultats obtenus par ces méthodes à des cas réels (les mines de Sotiel (Espagne) et de Brusada (Italie)) une approche a été établie se définissant par une progression dans l'utilisation des différents outils permettant d'optimiser la densité de câbles d'ancrage à chaque nouvelle étape de la progression. Chacune des étapes de la progression se caractérise par un outil plus performant intégrant des modèles de comportement des câbles d'ancrage dans un massif rocheux fracturé en blocs plus évolués et sophistiqués. À partir de l'analyse des outils disponibles, des résultats in situ et de la littérature un modèle est proposé intégrant le comportement en traction et en cisaillement des câbles d'ancrage armant une discontinuité. Ce modèle prend également en compte la notion de capacité maximum de l'ancrage qui est fonction de la longueur ancrée disponible et de la résistance d'ancrage à l'interface coulis et acier
  • Éditeur: S.l. : s.n.
  • Date de publication: 1994
  • Format: 1 vol. (347 p.)
  • Langue: Français
  • Source: Mines ParisTech (catalogue)

Recherche dans les bases de données distantes en cours. Merci de patienter.

  • Recherche
  • dansscope:(33PSL-CNSAD),scope:(33PSL-EHESS),scope:(33PSL-PSL_OMEKA),scope:(33PSL-MINES),scope:(33PSL-EFEO),scope:(33PSL-CNSMDP),scope:(33PSL-CHIMIE),scope:(33PSL),scope:("DAU"),scope:(33PSL-CDF),scope:(33PSL-ENS),scope:("33PSL-OBSERV"),scope:("33PSL-ESPCI"),scope:(33PSL-CURIE),scope:(33PSL-ENSBA),scope:("33PSL-ENC"),scope:(33PSL-PSL_STAR),scope:(33PSL-PSL_SFX),scope:("33PSL-EPHE"),scope:(33PSL-ENSAD),primo_central_multiple_fe
  • Afficher ce qui a déjà été récupéré