skip to main content

Traitement d’image appliqué aux images d’autofluorescence dans le cadre de la Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age (DMLA) = Image processing applied to eye fundus autofluorescence images in Age-related Macular Degeneration (AMD)

Rashid Chaudhry, Adnan (1982) ; Soubrane, Gisèle ; Meyer, Fernand ; Klein, Jean-Claude (1942-....)

Paris : ENSMP, 2009

Voir les exemplaires  et autres localisations

  • Titre:
    Traitement d’image appliqué aux images d’autofluorescence dans le cadre de la Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age (DMLA) = Image processing applied to eye fundus autofluorescence images in Age-related Macular Degeneration (AMD)
  • Auteur: Rashid Chaudhry, Adnan (1982)
  • Autre(s) auteur(s): Soubrane, Gisèle ;
    Meyer, Fernand ;
    Klein, Jean-Claude (1942-....)
  • Sujets: Dégénérescence maculaire ;
    Traitement image ;
    Rétine ;
    Fond oeil ;
    Ophtalmoscope confocal à balayage laser ;
    Structure anatomique ;
    Photorécepteur ;
    Autofluorescence
  • Description: Thèse de doctorat
    La Dégénérescence Maculaire Liée à l'Age (DMLA) est la principale cause de cécité chez les personnes de plus de 55 ans. Dans ses premiers stades, les patients peuvent ne pas ressentir de déficience visuelle. Aux stades avancés, la forme humide et la forme sèche doivent être distinguées. La forme humide est définie par la croissance de nouveaux vaisseaux sous la rétine. La forme sèche se caractérise par des atrophies souvent appelées atrophies géographiques des photorécepteurs et de l'épithélium pigmentaire de la rétine. Dans les deux formes, la rétine centrale peut être détruite par une dégénérescence substantielle des photorécepteurs accompagnée d'une perte de vision importante. Au cours des dernières années, l'autofluorescence du fond d'œil (Fundus AutoFluorescence (FAF)) a montré que l'imagerie pouvait être utile pour la DMLA, en particulier pour la DMLA de type sec au niveau du diagnostic, de la documentation des changements, de l'identification de la progression de la maladie, et du suivi des nouvelles thérapies. Les images autofluorescentes de la rétine sont obtenues avec un angiographe équipé d'un laser de 488 nm de longueur d'onde (ophtalmoscope à balayage laser (Scanning Laser Ophthalmoscope (SLO)). L'autofluorescence est émise par la présence d'un pigment (lipofuscine), qui est un bon indicateur de l'activité de la rétine. Les images FAF sont capturées avec un SLO dans une séquence de 15-20 images, chacune ayant un faible rapport signal / bruit et un faible contraste. L'objectif de la thèse est le développement d'outils pour le traitement automatique des images FAF. Ces outils apporteront une aide importante aux spécialistes dans le diagnostic et le suivi de la maladie.
    Age-related Macular Disease (AMD) is the leading cause of blindness in people over the age of 55. In its early stages, the patients may still have no visual impairment. In advanced stages, a wet and a dry form have to be distinguished. The wet form is defined by the growth of new vessels under the retina. The dry form is characterized by atrophies often called geographic atrophies of the photoreceptors and the Retinal Pigment Epithelium. In both forms the central retina may be destroyed by subsequent photoreceptor degeneration with severe vision loss. In recent years, Fundus AutoFluorescence (FAF) imaging has shown to be useful for AMD, especially for dry AMD type with regards to diagnosis, documentation of changes, identification of disease progression, and monitoring of novel therapies. The FAF images of the retina are obtained with an angiograph equipped with a scanning laser of 488 nm wavelength (Scanning Laser Ophthalmoscope (SLO)). The autofluorescence is emitted by the presence of a pigment (lipofuscin), which is a good indicator of the retinal activity. The FAF images are captured with a SLO in a sequence of 15-20 images, each having low signal to noise ratio and low contrast. The objective of the thesis is the development of tools for the automatic processing of FAF images. These tools will help the specialists in the diagnosis and follow up of the disease.
  • Éditeur: Paris : ENSMP
  • Date de publication: 2009
  • Format: 1.vol.( 147 p.) : Figures, tableaux ; 29 cm
  • Langue: Anglais
  • Source: Mines ParisTech (catalogue)

Recherche dans les bases de données distantes en cours. Merci de patienter.

  • Recherche
  • dansscope:(33PSL-CNSAD),scope:(33PSL-EHESS),scope:(33PSL-PSL_OMEKA),scope:(33PSL-MINES),scope:(33PSL-EFEO),scope:(33PSL-CNSMDP),scope:(33PSL-CHIMIE),scope:(33PSL),scope:("DAU"),scope:(33PSL-CDF),scope:(33PSL-ENS),scope:("33PSL-OBSERV"),scope:("33PSL-ESPCI"),scope:(33PSL-CURIE),scope:(33PSL-ENSBA),scope:("33PSL-ENC"),scope:(33PSL-PSL_STAR),scope:(33PSL-PSL_SFX),scope:("33PSL-EPHE"),scope:(33PSL-ENSAD),primo_central_multiple_fe
  • Afficher ce qui a déjà été récupéré