skip to main content

CALIBRATION PROJECTIVE, AFFINE ET EUCLIDIENNE EN VISION PAR ORDINATEUR ET APPLICATION A LA PERCEPTION TRIDIMENSIONNELLE

Zeller, Cyril ; FAUGERAS

S.l. : s.n., 1996

Voir les exemplaires

  • Titre:
    CALIBRATION PROJECTIVE, AFFINE ET EUCLIDIENNE EN VISION PAR ORDINATEUR ET APPLICATION A LA PERCEPTION TRIDIMENSIONNELLE
  • Auteur: Zeller, Cyril
  • Autre(s) auteur(s): FAUGERAS
  • Sujets: Caméras -- Modèles mathématiques;
    Imagerie tridimensionnelle;
    Vision par ordinateur;
    Perception visuelle;
    VISION PAR ORDINATEUR;
    H-INF.APPL.
  • Description: Thèse de doctorat
    L'OBJET DE CETTE THESE EST L'ETUDE DU MODELE STENOPE, DE LA CALIBRATION AUTOMATIQUE PAR RAPPORT A CE MODELE D'UNE CAMERA A PARTIR DE PLUSIEURS VUES QUELCONQUES D'UNE MEME SCENE ET DES APPLICATIONS A LA PERCEPTION TRIDIMENSIONNELLE DE L'ENVIRONNEMENT. LA PREMIERE PARTIE EST CONSACREE A L'ETUDE DU MODELE STENOPE. APRES AVOIR DONNE LA DESCRIPTION D'UNE VUE DANS LE CADRE DE CE MODELE, NOUS NOUS INTERESSONS A UN SYSTEME DE DEUX VUES, EN ANALYSANT LE DEPLACEMENT RETINIEN INDUIT PAR LE DEPLACEMENT SPATIAL EXISTANT ENTRE LES DEUX VUES. CETTE ANALYSE FAIT APPARAITRE UNE STRATIFICATION NATURELLE DU TYPE D'INFORMATION TRIDIMENSIONNELLE QUE L'ON PEUT OBTENIR SUR LA SCENE, SUIVANT LE DEGRE DE CALIBRATION DU SYSTEME, C'EST-A-DIRE, LE DEGRE DE CONNAISSANCE DE CERTAINES QUANTITES ALGEBRIQUES: LA CONNAISSANCE DE LA MATRICE FONDAMENTALE, CORRESPONDANT A UN SYSTEME PROJECTIVEMENT CALIBRE, PERMET LA RECONSTRUCTION DE LA SCENE DANS UN REPERE PROJECTIF ; LA CONNAISSANCE SUPPLEMENTAIRE DE LA MATRICE DE L'HOMOGRAPHIE DU PLAN A L'INFINI, CORRESPONDANT A UN SYSTEME AFFINEMENT CALIBRE, PERMET LA RECONSTRUCTION DE LA SCENE DANS UN REPERE AFFINE ; LA CONNAISSANCE SUPPLEMENTAIRE DES MATRICES DES PARAMETRES INTRINSEQUES, CORRESPONDANT A UN SYSTEME FORTEMENT OU EUCLIDIENNEMENT CALIBRE, PERMET LA RECONSTRUCTION DE LA SCENE DANS UN REPERE ORTHONORMAL. ENFIN, LE CAS D'UN SYSTEME DE PLUS DE DEUX VUES EST TRAITE EN EXPLICITANT LES RELATIONS LIANT LES MATRICES DE PROJECTION DE CHACUNE DES VUES DU SYSTEME AUX QUANTITES DEFINIES CI-DESSUS POUR DEUX VUES. LA SECONDE PARTIE S'ATTAQUE AU PROBLEME DE LA CALIBRATION AUTOMATIQUE QUI CONSISTE A CALCULER LES QUANTITES PRECEDENTES A PARTIR DE CORRESPONDANCES DE POINT ENTRE LES DIFFERENTES VUES SANS FAIRE D'HYPOTHESES, NI SUR LA SCENE OBSERVEE, NI SUR LA CONFIGURATION SPATIALE DES VUES LES UNES PAR RAPPORT AUX AUTRES. NOUS COMMENCONS PAR EXPOSER LES TECHNIQUES D'OBTENTION DE CES CORRESPONDANCES, PUIS REPRENONS LA STRATIFICATION INTRODUITE DANS LA PREMIERE PARTIE: POUR CHAQUE DEGRE DE CALIBRATION, UNE METHODE EST PROPOSEE, AINSI QUE LE TYPE D'APPLICATION ENVISAGEABLE
  • Éditeur: S.l. : s.n.
  • Date de publication: 1996
  • Format: 300 P.
  • Langue: Français
  • Identifiant: ISBN 2-7261-0970-5
  • Source: Mines ParisTech (catalogue)

Recherche dans les bases de données distantes en cours. Merci de patienter.

  • Recherche
  • dansscope:(33PSL-CNSAD),scope:(33PSL-EHESS),scope:(33PSL-PSL_OMEKA),scope:(33PSL-MINES),scope:(33PSL-EFEO),scope:(33PSL-CNSMDP),scope:(33PSL-CHIMIE),scope:(33PSL),scope:("DAU"),scope:(33PSL-CDF),scope:(33PSL-ENS),scope:("33PSL-OBSERV"),scope:("33PSL-ESPCI"),scope:(33PSL-CURIE),scope:(33PSL-ENSBA),scope:("33PSL-ENC"),scope:(33PSL-PSL_STAR),scope:(33PSL-PSL_SFX),scope:("33PSL-EPHE"),scope:(33PSL-ENSAD),primo_central_multiple_fe
  • Afficher ce qui a déjà été récupéré