skip to main content

Etude et modélisation de l'orientation de fibres dans des thermoplastiques renforcés

Megally, Alexandra

Paris : ENSMP, 2005

Voir les exemplaires  et autres localisations

  • Titre:
    Etude et modélisation de l'orientation de fibres dans des thermoplastiques renforcés
  • Auteur: Megally, Alexandra
  • Sujets: Suspension;
    Simulation numérique;
    Rhéologie;
    Méthode élément fini;
    Injection;
    Fibre;
    Ecoulement;
    Composite;
    Comportement;
    Ecoulement diphasique;
    Matériau renforcé fibre
  • Description: Th. doct.
    Cette thèse porte sur l’étude et la modélisation de l’orientation de fibres de verre dans des thermoplastiques renforcés. Dans une optique de maîtrise et de compréhension du comportement des composites renforcés de fibres longues, nous proposons dans ce travail d’étudier les phénomènes d’orientation et la rhéologie de ces suspensions. Une approche expérimentale a permis de caractériser l’orientation et la structure des fibres dans des pièces injectées. L’analyse de la distribution de longueur des fibres dans une pièce a mis en évidence que la casse des fibres se faisait préférentiellement durant la phase de la plastification de la matière. Les mesures d’orientation, réalisées avec des techniques de mesure 2D et 3D montrent que la concentration en fibres est un paramètre déterminant sur la formation et les caractéristiques de la structure coeur-peau. Une approche numérique de modélisation de l’orientation des fibres dans des pièces injectées, basée sur le calcul direct du mouvement d’orientation d’une population de fibres en écoulement, a permis d’accéder à la physique intrinsèque de la suspension. Ce modèle repose sur une formulation éléments finis multi- domaine développée dans le cadre du logiciel Rem3D. La principale originalité du modèle est qu’il n’est pas nécessaire d’exprimer de manière explicite l’ensemble des forces et interactions hydrodynamiques régissant le système. Lorsqu'on applique un cisaillement simple à un volume élémentaire représentatif, le calcul de simulation directe nous permet d’étudier les phénomènes d'interaction entre particules en fonction de la concentration et du rapport de forme des fibres. Ainsi, nous proposons une méthode d’identification du coefficient d’interaction Ci , paramètre déterminant du modèle statistique de Folgar & Tucker. Les valeurs de Ci sont fonction du rapport de forme et de la concentration des particules. On s’intéresse d’autre part à la validité des approximations de fermeture. On montre que l’approximation hybride est satisfaisante dans le cas d’un écoulement de cisaillement simple. Enfin, ce modèle est appliqué à l’étude rhéologique d’une suspension de fibres.
  • Éditeur: Paris : ENSMP
  • Date de publication: 2005
  • Format: 209 p. : ill. ; 30 cm
  • Langue: Français
  • Source: Mines ParisTech (catalogue)

Recherche dans les bases de données distantes en cours. Merci de patienter.

  • Recherche
  • dansscope:(33PSL-CNSAD),scope:(33PSL-EHESS),scope:(33PSL-PSL_OMEKA),scope:(33PSL-MINES),scope:(33PSL-EFEO),scope:(33PSL-CNSMDP),scope:(33PSL-CHIMIE),scope:(33PSL),scope:("DAU"),scope:(33PSL-CDF),scope:(33PSL-ENS),scope:("33PSL-OBSERV"),scope:("33PSL-ESPCI"),scope:(33PSL-CURIE),scope:(33PSL-ENSBA),scope:("33PSL-ENC"),scope:(33PSL-PSL_STAR),scope:(33PSL-PSL_SFX),scope:("33PSL-EPHE"),scope:(33PSL-ENSAD),primo_central_multiple_fe
  • Afficher ce qui a déjà été récupéré